Est-il primordial d’écrire TOUS LES JOURS ? Est-ce qu’une séance de 30 minutes, ou 1 heure, c’est suffisant ? Quand est-ce que je dois écrire ?

Autant de questions qui n’ont pour moi qu’une seule réponse : c’est vous qui décidez !

Bonjour à tous ! Bienvenue pour un nouvel article, le premier de la rubrique “Conseils d’écriture” ! Cette rubrique est destinée à tous, même à ceux qui n’écrivent pas. Elle a pour but d’aider, du premier jet au point final, et plus largement à gagner confiance en soi et en ce que l’on produit.

Cela étant dit, entrons dans le vif du sujet ! Comment écrire ?


Quand écrire

Je commence par ce premier conseil pour faire un tour d’horizon sur toutes les réflexions que l’on peut avoir avant d’oser écrire. J’écris quand je veux, quand j’en ai le temps. Cela paraît bête, dit comme ça, mais c’est la vérité, il n’y a rien de plus simple. Personne ne peut savoir à votre place si vous vous sentez mieux à écrire le matin, l’après-midi ou au beau milieu de la nuit. C’est à vous de vous tester, de faire des expériences !

Personnellement, je n’ai pas d’heure pour écrire, je suis plutôt team jardinière ! Et puisqu’on en parle…

Team jardinier / Team architecte

Ces mots étranges pour qualifier quelqu’un qui écrit ne vous dit rien ?

On accorde ces deux termes à George R. R. Martin (auteur de fantasy tel que Game of Thrones) qui classe les auteurs en deux catégories : les “jardiniers” et les “architectes”. En résumé, les auteurs architectes sont organisés et méticuleux dans leur travail. Ils prévoient toute leur intrigue et ont tout en tête dès le premier jet. Les auteurs “jardiniers” sont, au contraire, beaucoup plus impulsifs. Ils ne préparent pas forcément de plans et brouillons ultra détaillés, et aiment improviser pour leur premier jet. Je suis clairement dans cette dernière catégorie !! ATTENTION : un écrivain jardinier n’est pas un écrivain mauvais. Il a simplement sa propre façon de travailler, ce qui est totalement différent !

En résumé

N’oubliez pas que peu importe votre façon de faire, il n’y a qu’une règle à retenir : si vous ne vous sentez pas à l’aise pendant que vous écrivez, alors vous vous y prenez mal, testez autre chose. Pour connaître l’heure, pour savoir combien de mots écrire, à quelle fréquence, il faut faire l’expérience. On ne peut pas savoir tant qu’on n’a pas essayé !


Merci !

J’espère que cet article vous a plu, merci de l’avoir lu jusqu’au bout ! 🙂

Pour des ondes positives toute l’année, abonnez vous à mon blog pour recevoir un mail chaque fois que je propose une douceur 🙂

Pour les demandes de service presse, c’est par ici !
Pour lire ce que j’écris, c’est par là !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :