Une vie sur notre planète, David Attenborough (2020)

Bonjour à tous 👋 Je vais vous raconter une petite histoire… Babelio a lancé en juin une nouvelle opération « Masse Critique » qui propose à tous les amoureux de lectures d’inscrire leur candidature pour les livres de leur choix parmi la longue liste proposée. Cette fois-ci, le genre de livres est « Non-fiction » et j’ai eu l’honneur d’être sélectionnée pour recevoir et écrire une critique de Une vie sur notre planète par David Attenborough, écrit avec Jonnie Hughes 🙂

Je vous propose de lire cet article en plusieurs parties : présentation succincte du livre ; petit retour sur la grande vie de l’auteur ; ma critique de son livre. N’attendons pas plus longtemps, c’est parti !

Résumé | Présentation


La véritable tragédie de notre époque se déroule sous nos yeux, à l’échelle de la planète tout entière : la disparition de notre milieu naturel. Notre mode de vie actuel précipite la biodiversité vers un déclin certain, et cela s’est produit au cours de ma seule existence. De même qu’après Tchernobyl la ville ultramoderne de Prypiat est devenue inhabitable et fut désertée en l’espace de quarante-huit heures, il ne sera plus possible de vivre sur notre planète si nous épuisons ses écosystèmes.

Ce documentaire unique s’attaque aux plus grands défis du monde vivant en montrant la détérioration de la nature à l’échelle d’une vie, mais aussi en adressant un puissant message d’espoir aux générations futures puisque David Attenborough y révèle aussi les solutions qui peuvent, selon lui, sauver la planète du désastre.

 » Voici mon témoignage et ma vision de l’avenir. Comment nous en sommes arrivés là et comment, si l’on agit maintenant, il est encore temps de sauver la vie sur Terre. « 

D. A.

Catégories : non-fiction ; environnement

Ce livre a été un immense plaisir à découvrir et lire ! 🤗 Il parle de l’Histoire de la Nature, mêlée à la vie passionnante de l’auteur à travers les décennie. Celle-ci nous révèle à quel point notre planète a changé en si peu de temps. Le livre parle aussi de « Ce qui nous attend » si nous n’agissons pas et de la vision de l’auteur sur l’avenir qu’il résume par cette question : « Comment réensauvager le monde » ?

David Attenborough témoigne

J’écris ces lignes à l’âge de quatre-vingt-quatorze ans. Ma vie a été absolument extraordinaire, ce n’est que maintenant que je m’en rends compte.

David Attenborough, Une vie sur notre planète (2020), page 17

L’auteur est voyageur. David Attenborough est né à Londres en 1926 et vit encore aujourd’hui. Dès son enfance, il est fasciné par le monde qui l’entoure, et se plaît à observer avec attention tout ce qu’il voit. Amoureux de la Nature, il a pu réaliser plusieurs projets, notamment un documentaire en plusieurs épisodes mondialement connu de 1979 :

Life on Earth, documentaire par la BBC. David Attenborough présentait.

Vous l’aurez compris : David Attenborough énonce son témoignage dans Une vie sur notre planète, mais raconte la Nature à travers ses souvenirs. Beaucoup de passages m’ont émue, dont une scène où l’auteur a l’incroyable chance d’être approché par des gorilles sur des montagnes au Rwanda en 1978.

Je voulais que les gens sachent que ces animaux n’avaient rien à voir avec les brutes féroces de la légende. Ils étaient nos cousins et nous aurions dû prendre soin d’eux. L’affreuse vérité, c’était que le processus d’extinction dont je voyais enfant les traces dans les roches se déroulait en cet instant même autour de moi et concernait des animaux qui m’étaient familiers – nos plus proches parents.

Et nous en étions responsables.

David Attenborough, Une vie sur notre planète (2020), page 66.

Mon avis sur ce livre


Ce désastre n’a pas commencé par une explosion isolée. Il est apparu en silence, avant que personne ne s’en soit rendu compte, à partir de causes multiples, globales et complexes.

David Attenborough, Une vie sur notre planète (page 12)

Parmi les allées et venues entre son histoire et l’Histoire, tout est justifié et s’assemble, rien n’est énoncé au hasard et j’ai beaucoup apprécié cette suite logique. Parmi toute la biodiversité qu’il puisse exister sur notre planète, l’auteur n’oublie personne, allant des airs jusqu’aux fonds marins.

Nous considérons la Terre comme notre planète, gouvernée par l’humanité pour l’humanité. Il ne reste pas grand-chose pour le reste des créatures vivantes. La nature vraiment sauvage, cet univers non humain, a disparu. Nous avons envahi la Terre.

David Attenborough, Une vie sur notre planète (2020), page 111.

J’inclus exceptionnellement beaucoup de citations car les mots de l’auteur parlent d’eux-mêmes. Le « nous » ne concerne pas les lecteurs personnellement, mais il concerne l’humanité, les homo sapiens. Au début, l’auteur retrace le temps de l’Holocène, le « nous » est alors constamment présent et nous inclut comme si nous y étions. Le « nous » revient en troisième partie mais il a changé pour créer un impact moral important.

Le seul point « négatif » que j’aurai à donner est le fait que les photographies présentes de part et d’autres au cours du récit ne sont pas datées. Mais puisqu’elles sont en lien avec l’époque dont parle l’auteur, le lecteur peut deviner la date.

Ce livre n’est pas seulement là pour dire à l’humanité « regardez ce que vous avez fait ! », il est surtout là pour, évidemment nous rappeler de faits pour ensuite nous apporter des solutions réalisables et durables. Je vous invite vivement à vous procurer ce livre pour les découvrir (elles sont aussi très inspirantes pour la création d’histoires fictives… 😉)

Conclusion


En conclusion, je ne peux avoir qu’un seul avis puisque ce qui est raconté se passe dans notre monde ; c’est notre réalité. Contrairement à ce que l’on peut penser, l’écriture n’est pas aussi subjective qu’il n’y paraît. Au contraire, les faits sont assez objectifs y compris quant aux solutions apportées en troisième partie pour nous sauver.

J’ai eu envie de regarder Une vie sur la Terre (Life on Earth) pour voir de mes yeux ce que l’auteur a raconté. 😁 Je vous conseille vivement de découvrir tous les projets que David Attenborough a pu mener, aussi intéressants et instructifs les uns que les autres !

Merci d’avoir lu ! J’espère vous avoir donné envie de lire ce livre qui, à mon sens, fait partie de ceux qu’il faut lire absolument en 2022.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.