Posted on

Haïkus (n°94 au n°100)

École Nos temps dévastésAu départ c’étaient les billesMaîtres des destins Belle-de-nuit Couleurs chatoyantesParfum exquis de la nuitPartout elles poussent Demain Nul ne sait ce queSera(more…)

Posted on

Haïkus (n°73 au n°93)

Minimaliste Style très épuréDes allures contemporainesCaractères boisés Argent Ô mon doux argentÔ enfer à celuiQui m’a pris ma pièce Bonheur Mon amour s’amuseMa flamme s’agite(more…)