Minimaliste

Style très épuré
Des allures contemporaines
Caractères boisés

Argent

Ô mon doux argent
Ô enfer à celui
Qui m’a pris ma pièce

Bonheur

Mon amour s’amuse
Ma flamme s’agite en forme
Ma peine envolée

Voyage

Partir dans l’esprit
Fourré marais ronce buisson
À travers les mots

Courage

Regard apeuré
À cet appel il répond
Brillant sacrifice

Café

Bouillonne mes yeux
Parfum embaumant la pièce
Redonne du courage

Consumérisé

Vitre après vitrines
Comme un chien la gueule ouverte
Je mords tout toutou


Voyage

Encore une fois
Je pars et je reviendrai
Pour toute ma vie

Chemin

Par ici ou là
Pourquoi ici et pas là
Ah si j’aurais su

Vent

Je lui tends ma main
Elle ne me la serre pas
Las je pars sans elle

Anniversaire

Mon ami voici
Un joyeux anniversaire
Amour que pour toi

Reflets

Moi floue au miroir
Moi floue au fond de l’eau claire
Moi floue face aux autres

Changement d’heure

Décalage horaire
Ma boussole se dérègle
Le métal me guette

Danse

Je tourne je saute
Je balance je savoure
Ma muse qui danse


Biodiversité nocturne

Un calme attendu
Par tous les lieux où s’éveille
La vie invisible

Intelligence

Un croissant de lune
Ou bien un poulpe grandiose
Tout est relatif

Boussole

Je suis le métal
Qui s’affole à toute allure
Quand il voit boussole

Silence

Le monde entier tu
Coupez donc le ciel en deux
Étoiles filantes

Couvre-chef

À l’abri des yeux
Ma calvitie fait la moue
Chapeau mon sauveur

Bêtise humaine

Tous à notre perte
Tant de beaux jours effacés
Le printemps s’en va

Pollution lumineuse

Feux des projecteurs
Manque d’air défile bien
Devant je me meurs

Catégories : Haïkus

Ceryse

19 ans | Fantasy L'univers entre les mondes (fin 2021) Comité de lecture chez Evasion Editions

0 commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :