Le prix Nobel de littérature revient en ce 6 octobre 2022 à la française Annie Ernaux. Cette récompense lui permet une reconnaissance étendue pour son travail essentiellement autobiographique.

Annie Ernaux devient la 17e femme et le 16e auteur français à recevoir ce prix depuis sa création le 10 décembre 1901, après le français Patrick Modiano en 2014.

L’académie suédoise a récompensé « le courage et l’acuité clinique avec laquelle Annie Ernaux découvre les racines, les éloignements et les contraintes collectives de la mémoire personnelle. »

Annie Ernaux, une femme de lettres engagée

Chercheuse de vérité, Annie Ernaux dresse, au fil de ses livres, le portrait d’une génération.  « L’intime est au centre de son œuvre » résume France 24. En 1974, elle avait publié Les Armoires vides. Ce premier livre traitant de l’avortement clandestin a été récompensé à maintes reprises.

Ce prix Nobel est un « très grand honneur » et une « responsabilité » a-t-elle répondu à la télévision suédoise.
L’écrivaine co-réalise avec son fils et son mari Les années Super 8, un film de montage de vidéos de famille des années 1970. Ce documentaire revient à cette vocation littéraire, que madame Ernaux décrit comme « réparatrice ». Ces images ont été pour elle  « le support d’un puissant récit » écrit Arte. Ce documentaire est disponible jusqu’au 31 octobre sur Arte et sort en salles en décembre 2022.

Après cette actualité littéraire viendra un article plus long retraçant l’histoire du prix Nobel ; en partie celui de littérature depuis le premier lauréat, Sully Prudhomme. Merci d’avoir lu, nous nous retrouverons très bientôt 😊

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.