[LECTURE EN COURS] Les Thanatonautes, Bernard Werber (1994)

Bernard Werber est un écrivain français connu pour ses romans mêlant à merveille science-fiction et philosophie. Les Thanatonautes en est un parfait exemple ! Après le Cycle des Fourmis, l’écrivain écrit le Cycle des Anges avec pour commencement Les Thanatonautes dans les années 90. Voici son histoire suivi de mon avis sur ce livre :

L’homme a tout exploré : le monde de l’espace, le monde souterrain ; seul le continent des morts lui est inconnu.

Voilà la prochaine frontière.

Michael Pinson et son ami Raoul Razorbak, deux jeunes chercheurs sans complexes, veulent relever ce défi et, utilisant les techniques de la médecine comme celles de l’astronautique, ils partent à la découverte du paradis.

Leur dénomination ? Les Thanatonautes.

Extrait du résumé du livre de poche de 2019.

Trois époques


Ce roman (de 500 pages environ dans sa version Livre de Poche) est composé de trois époques distinctes. Au moment où j’écris ces lignes, j’ai achevé le temps des bricoleurs et je suis en plein milieu du temps des pionniers, avant le dernier temps qui est celui des professionnels.

Composition

Le texte est écrit sous forme de chapitres assez courts et qui alternent entre plusieurs sources, en particulier entre l’intrigue principale et des courts textes sur la mythologie du monde. Ces mythologies sont en fait des résumés de l’auteur sur les pensées et croyances de beaucoup de cultures du monde et des temps concernant la mort, le personnage principal de l’œuvre. La sensation en tant que lecteur ? La création d’un univers concret à partir de connaissances du monde réel.

La réalité va plus vite que la science-fiction. Il n’y a plus d’inventeurs, que des suiveurs.

Réplique de Raoul à Michael, Le temps des Bricoleurs (page 19)

Rythme et personnages


J’adore la personnalité de Raoul et Michael. Leur amitié dépasse leurs opinions et celles des autres et mon attachement à eux s’est fait naturellement. Leurs émotions sont maîtrisées et se transposent parfaitement chez le lecteur.

Concernant le rythme, il m’a semblé fluide et logique. Le seul point faible qui m’a un peu freiné dans mon enthousiasme de lectrice, c’est lors d’une grosse scène très tendue, coupée à deux reprises par deux extraits de manuels fictifs. Pour moi qui n’aime pas attendre, je n’ai pu m’empêcher de « sauter » ces passages pour suivre l’intrigue principale.

Conclusion


Je passe actuellement un très bon moment dans cette lecture. L’histoire est intéressante, originale. Je n’ai aucune idée de comment l’intrigue va continuer et se terminer, et c’est ça qui me plaît ! Je vois les « fiches de police » comme une ombre planante d’un malheur imminent, d’autant plus que l’on n’a aucune autre information à leur sujet (pour le moment).

Si vous ne connaissez pas la plume de Bernard Werber, je vous invite vivement à la découvrir ! Quant à moi, je me demande comment j’ai pu passer à côté de son écriture jusqu’à maintenant !

Bernard Werber


« Le monde se divise en deux catégories de gens : ceux qui lisent des livres, et ceux qui écoutent ceux qui ont lu des livres »

Bernard Werber, Les Thanatonautes

Retrouvez son super site internet (il contient un blog, des conseils, ses livres et bien d’autres choses encore) !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.